Visiteur

digitdigit
digitdigit
digitdigit
digitdigit

Le Métro de Lyon


Nous allons tenter de faire une présentation succincte du métro lyonnais sans trop rentrer dans les aspects techniques.

pic
pic

Le métro lyonnais est composé de 4 lignes :

La ligne A : Perrache - Vaulx en Velin — La Soie (14 stations) 9.3 km
La ligne B : Charpennes — Charles Hernu - Gare d'Oullins (10 stations) 7.7 km
La ligne C : Hôtel de Ville — Louis Pradel - Cuire (5 stations) 2.45 km
La ligne D : Gare de Vaise - Gare de Vénissieux (15 stations). 12.6 km environ.

EXPLOITATION & HISTORIQUE

Le 02 mai 1978, les lignes de métro A (Perrache - L. Bonnevay) et B (Charpennes - Part-Dieu à l'époque) ouvrirent leurs portes au public.
En 1981, la ligne B fut prolongée au sud jusqu'à Jean Macé.
Puis le 4 septembre 2000, la ligne B fut à nouveau prolongée vers le sud toujours, pour desservir le Stade de Gerland, son actuel terminus.
La ligne A s'est vue construire un prolongement de 1,2 km entre L.Bonnevay et Vaulx La Soie. Particularité, ce prolongement utilise en grande partie les voies de terminus qui relient L.Bonnevay aux ateliers de la Poudrette à Vaulx en Velin. La mise en service a eu lieu le 2 octobre 2007.
Le 11 décembre 2013, la ligne B est prolongée vers le sud pour desservir la gare d'Oullins. Ce prolongement a nécessité le percement d'un tunnel sous le Rhône entre Gerland et Oullins.

pic
pic
Rame non rénovée à Bellecour, Ligne A
pic
pic
Ligne A Hôtel de Ville



La ligne C a d'abord fonctionné entre Croix Paquet et Croix Rousse dès 1974 jusqu'au 2 mai 1978, date du prolongement de la ligne vers Hôtel de Ville. Puis la section Croix Rousse-Cuire fut ouverte au public en 1984.

La ligne D, a ouvert le 9 septembre 1991 entre Gorge de Loup et Grange Blanche en conduite manuelle contrôlée. Un an après, la section sud est de la ligne (Grange Blanche - Gare de Vénissieux) a été ouverte au public ainsi que le pilotage automatique intégral (1ere mondialpour un métro lourd sans portes palières). Enfin, le 28 avril 1997, la ligne a été prolongée vers le nord jusqu'à Gare de Vaise son actuel terminus.

Le métro lyonnais est fréquenté chaque jour par plus de 740 000 personnes (Données : http://www.sytral.fr/11-tcl-metro.htm).

LIGNE A

La ligne A dessert essentiellement le centre ville de Lyon (une bonne partie de la presqu'île) avant de bifurquer vers l'est de Lyon pour desservir le 6ème arrondissement puis Villeurbanne.
Le 2 octobre 2007 est mis en service le prolongement entre Laurent-Bonnevay et le nouveau terminus : Vaux-en-Velin - La Soie. Ce nouveau terminus est en correspondance directe avec la ligne de tramway T3 (Gare Part-Dieu Villette à Meyzieu Z.I) et dessert le nouveau centre commercial Carré de Soie inauguré le 1er avril 2009.

pic
pic
Manoeuvre sur la ligne A (553-627- 554)

La ligne A est en correspondance avec la ligne D du métro à Bellecour, la ligne C du métro à Hôtel de Ville, la ligne B du métro à Charpennes - Charles Hernu.
En heures de pointe il y a 16 trains le matin et 15 le soir.

A noter que les rames de type MPL 75 sont équipées pour lire le Pilotage Automatique (P.A.). Soit le conducteur se met en P.A. et laisse son train exécuter seul les vitesses, le conducteur n'ayant plus qu'à s'occuper des portes, surveiller l'état de la voie et donner le départ au train. Soit le conducteur roule en C.M.C. (Conduite Manuelle Contrôlée) et effectue ses vitesses tout en respectant les contraintes d'exploitation de la ligne.
A noter aussi que le gabarit du métro lyonnais est de 2.90 m de largeur, ce qui donne un très grand sentiment de confort et d'espace par rapport à son homologue parisien qui est à 2.40 m.

LIGNE B

La ligne B dessert (avec une orientation sud) le 6ème arrondissement de Lyon, s'oriente ensuite vers le 3ème arrondissement puis vers le 7ème arrondissement, passe sous le Rhône entre Gerland et Oullins (vers le sud-ouest) pour effectuer son terminus dans cette même ville. En heure de pointe il y a 8 trains le matin et 10 le soir.

Le prolongement vers Oullins (sud) est mis en service le 11 décembre 2013, le nouveau terminus se nomme Gare d'Oullins. Les travaux de prolongement ont nécessités le percement d'un tunnel sous le lit du Rhône et la construction d'un nouveau pôle d'échange (Métro, bus et gare SNCF) à Oullins Gare. Le nouveau tunnel est monotube et mesure 1,4 km dont plus de 300 m en sous-fluvial. Sa profondeur atteint 17 m sous le lit du Rhône. Le percement a débuté en septembre 2010 pour finir le 2 mars 2011.

pic
pic.
Ligne B Stade de Gerland (523-612-524)

LIGNE C

La ligne C est assez particulière. C'est la seule ligne à avoir des portions aériennes et une exploitation en voie unique en voyageurs entre les stations Cuire et Hénon. La ligne C est également la seule ligne de métro à crémaillère au monde, en effet son parcours est assez difficile entre Hôtel de Ville, Croix Paquet et Croix Rousse, puisque la ligne attaque des pentes allant jusqu'à 18 % de déclivité. L'ascension ou la descente de cette pente nécessite donc une crémaillère. Ensuite, une fois arrivé sur le plateau de la Croix Rousse, la ligne redevient une ligne de métro fer classique circulant donc en adhérence. La ligne C est exploitée par du matériel de type MCL 80 (Métro à Crémaillère de Lyon 1980) avec une alimentation des rames non pas par 3ème rail classique mais par caténaire.

pic
pic
Rame rénovée à Cuire (Ligne C)

La ligne C n'est pas équipée du Pilotage Automatique. Le conducteur doit donc conduire en manuel sa rame. Seulement à la place du tapis du P.A. disposé entre les voies, il y a un système de contrôle de vitesse qui sanctionne tout excès de vitesse. Ce système est surtout intéressant pour la section en forte déclivité de la ligne.

pic
pic
Rame non-rénovée à Cuire

En heures de pointe il y a 4 trains en ligne (aussi bien le matin que le soir).

LIGNE D

Notre « Meteor » lyonnais en moins développé. Ligne : Gare de Vaise - Gare de Vénissieux.
Comme vous aurez pu le constater sur la photo, cette ligne est entièrement automatique. Cette ligne est dénommée « MAGGALY » : Métro A Grand GAbarit de l'agglomération LYonnaise.
Les bogies extrêmes captent le courant par le système d'alimentation par 3ème rail mais restent porteurs. Les bogies moteurs correspondent aux deux autres bogies restants du train.

pic
pic
Ligne D
pic
pic
Ligne D - Rame 11 à Gare de Vénissieux
pic
pic
Ligne D - Rame 32 à Laënnec

Le système de sécurité de la ligne D n'a pas recours aux portes palières. Un système de Sécurité Quai Voies (SQV) entraîne la coupure d'alimentation de la ligne en cas de chute d'objet de taille importante, ou de personne sur la voie. Il s'agit d'un système de rayons X qui détectent tout objet anormal qui pourrait entraver la bonne exploitation de la ligne.

Pour l'anecdote, à l'ouverture de la ligne, quand les automatismes étaient en essai, la ligne était exploitée avec des conducteurs.

MATÉRIEL ROULANT

Les lignes A et B sont exploitées avec du matériel de type MPL 75 (Métro à Pneumatiques Lyonnais de 1975).
Les rames ont 3 caisses et sont de composition ( Motrice - Remorque - Motrice).
Les rames vont aussi bien sur la ligne A que la ligne B. Les motrices sont numérotées en 5XX et les remorques en 6XX. Les remorques désignent le numéro ex le train n° 625 est composé comme suit : 549-625-550.
Toutes les rames des lignes A et B ont été rénovées entre 1997 et 2000. Elles arborent toutes la livrée blanche, grise, et rouge. Pour l'anecdote, la première rénovée fut la 610, la dernière la 623. Mais en mars 2011, soit 11 ans plus tard, le réaménagement complet des MPL 75 des lignes A et B est décidé. Les rames passent à 412 places au lieu de 382, ce gain s’explique par la nouvelle position des banquettes : latérale. Le gain de place est de 8% environ. De plus, la sécurité des passagers est améliorée par une meilleure circulation à l'intérieur de la rame et des normes anti-incendie conformes à la réglementation.

La ligne C est exploitée avec des rames de type MCL 80 (Métro à Crémaillère Lyonnais de 1980) possédant un système de crémaillère et alimentées par caténaire. Les rames sont numérotées de 201/202 à 209/210. À noter que les 5 rames de la ligne C sont passées en rénovation mi-vie entre 2005 et 2008 pour arborer la nouvelle livrée TCL (blanche, rouge et grise) ainsi que de nouveaux sièges et nouvelles couleurs.
Lors de l’ouverture de la ligne en 1974, deux rames automotrices (MC1 et MC2) assuraient le service commercial, une troisième rame (MC3) a été achetée en 1978 lors du prolongement vers Hôtel de Ville (nord). Cependant, en 1984, lors du prolongement vers Cuire (sud), les 3 rames agées de seulement 10 ans ont été réformées pour être remplacées par l’actuel parc de 5 rames MCL 80.

pic
pic
Rame MCL80 entre Cuire et Hénon



Le matériel roulant de la ligne D se nomme MPL 85 (Métro à Pneumatiques Lyonnais de 1985). La composition des rames est simple : motrice + motrice puisqu'il n'y a que 2 éléments.
Le parc est composé de 36 trains de 2 voitures numérotés en 300. Le numéro de train est désigné par les deux derniers chiffres de la motrice paire divisés par 2. Par ex : le train n° 29 est composé des motrices 357-358.
Les rames arborent toujours la livrée orange d'origine mais l’intérieur a été rénové de 2008 à 2010 : sièges disposés latéralement et non par groupe de 4 places en vis-à-vis, soit un gain de place de 15%.


Nous sommes volontairement restés assez larges dans les explications pour ne pas noyer dans les explications les non initiés. Cet article est une ébauche de ce qu'on peut voir à Lyon en mode métro. Bien sûr que nous pourrions être plus précis, mais le but est de présenter le réseau pour inciter une petite visite du réseau lyonnais.

pic
pic
pic
pic
pic
pic

Petit événement passé inaperçu pour la plupart : la rame de composition 517-609-518 (photo à droite), vue aux ateliers de la Poudrette, vient de passer le cap des 2 millions de kilomètres de tours de roue.


Photos de Metroman, Lyon-en-lignes et matrix343.
Pour plus de renseignements sur les modes de transports lyonnais, un seul site : Lyon-en-lignes.


Pour cet article aucune source n'a été utilisée en dehors de nos propres connaissances.

SymbiozCope Menu
TC d'Ailleurs
Métro de Lyon
Métro de Budapest
Les TC néerlandais
L'ICE Allemand


» version imprimable
» demande d'édition

Article écrit par :
   tibidibtibo
Dernière mise-à-jour par :
   tibidibtibo
Dernière mise-à jour le :
   20-05-2014
Nombre de vues :
   24545

© Copyright SYMBIOZ / CR-Corporation — 2017 — contactconditions généralesplan du siteSYMBIOZ in English — total visiteurs : 673 353 — HTML 4.01-T CSS 2.0